Présentation du Lac du Der


Petit historique


La Marne
, rivière prenant sa source sur le plateau de Langres en Haute-Marne traverse les villes de Saint-Dizier et de Vitry-Le-François, puis, longe les côtes de Champagne.
Les inondations de la Marne ont été tristement célèbres en mettant les pieds du Zouave du Pont de l'Alma à Paris dans l'eau au début du siècle dernier.


La Seine et ses affluents devaient donc être assagis
.
Pour cela, l'Institution Interdépartementale des Barrages-Réservoirs du Bassin de la Seine (IIBRBS), composée des départements de la Seine St Denis, des Hauts-de-Seine, du Val-de-Marne et de Paris, entreprit donc de régulariser les flots de la Seine notamment après la grande crue de 1924. Un programme de travaux fut établi en 2 étapes.

La première étape consista à construire 4 réservoirs, entre 1932 et 1949, dont celui de Champaubert-Aux-Bois (Vieux Der aujourd’hui) en 1938.
Celle-ci se révéla rapidement insuffisante, surtout après les inondations de 1955 qui démontrèrent l'urgence de réaliser la 2ème étape, comportant des ouvrages beaucoup plus conséquents puisqu'ils devaient assagir la Seine, la Marne et l'Aube.

Le réservoir Seine
, dit Lac de la Forêt d'Orient (terminé en 1966)
Le réservoir Aube (terminé en 1990)
Le réservoir Marne, dit LAC du DER-Chantecoq (inauguré en 1974) et qui représente 350 millions de m3, soit 4 800 hectares.

Le site
Le choix de l'implantation du réservoir est lié aux caractéristiques locales du sous-sol. Il était nécessaire de trouver un terrain imperméable (30 à 50m d’argile de gault en sous-sol) de surface importante et comportant un relief en forme de cuvette.
Ce fut le cas de la région du Bocage Champenois riche en argile.
Malheureusement, le tracé du plan du lac impliqua la disparition de 3 petits villages : CHANTECOQ, CHAMPAUBERT-AUX-BOIS et NUISEMENT-AUX-BOIS. Ayant pour conséquence l'expropriation et le déplacement de la population soit 284 habitants.
Certains attendirent d'avoir les pieds dans l'eau pour quitter définitivement les lieux.

Le LAC du DER a nécessité des travaux pendant 6 ans.
Depuis sa création il ne cesse d'évoluer pour proposer à ses visiteurs un panel d'activités.


Un site Exceptionnel

(Source Google Maps)

Le LAC DU DER un site exceptionnel et vaste. 10 kms dans sa plus grande longueur, 77 kms de rivages, une superficie de 4800 hectares.

Ce plan d'eau vaste est devenu, bien que créé par l'homme, une immense réserve ornithologique réputée où plus de 300 espèces d'oiseaux transitent chaque année (grues cendrées, oies, cygnes, aigles pigargues).
La faune piscicole est également bien représentée et régulièrement des poissons trophées font les honneurs de la presse écrite ou audiovisuelle (carpes, brochets, silures, perches)

Sur place, vous apprécierez ses plages aménagées, ses pistes cyclables et sa zone de motonautisme.